L’effet de la chaleur sur le corps

En cette période estivale, nous sommes nombreux à nous exposer ou sur-exposer au soleil. S’il est vrai que la chaleur naturelle possède des effets bénéfiques dont il faut savoir tirer profit, elle met aussi notre corps à rude épreuve, notamment pendant les périodes de canicule.

Les conséquences sur le corps

Le premier effet de la chaleur est la transpiration. Pour que le corps humain fonctionne correctement, sa température doit osciller aux alentours des 37 °, dans une température ambiante idéalement proche de 25°. Quand cette dernière condition n’est plus respectée, le corps évacue le trop-plein de chaleur grâce à la transpiration. Néanmoins, si cet épisode perdure, en cas de canicule par exemple, l’évacuation de la chaleur devient prioritaire et le cerveau commande la réduction d’autres fonctions, pourtant importantes. Le risque d’attraper un « coup de chaleur » est réel, entraînant perte de l’appétit, irritabilité, incapacité de réaliser des tâches intellectuelles ou physiques, etc.

Toutefois, la chaleur possède aussi des bienfaits. En effet, sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent, le débit du flux dans les veines augmente, soulageant ainsi les douleurs musculaires : l’effet relaxant est immédiat. Le corps libère des endorphines responsables de la sensation de bien-être et de bonne humeur.

Les conséquences sur la peau

Lorsque les températures s’élèvent, de minuscules petits boutons peuvent apparaître sur la peau. Ils sont remplis de sueur, souvent accompagnés de démangeaisons. Ils sont la conséquence d’une transpiration abondante que les glandes sudoripares ne parviennent plus à évacuer normalement ; la peau devient sèche et déshydratée.

Pendant le processus de transpiration, nous éliminons une grande quantité d’eau et de minéraux. Ces éléments sont importants pour le fonctionnement et la structure de la peau. Pour garder une peau saine, il faut donc régénérer les sels minéraux, s’hydrater et hydrater sa peau régulièrement par des soins adaptés. À la fois par des traitements en profondeur, et en suivi quotidien à domicile.

Quels soins de médecine esthétique pour réparer une peau abîmée ?

Malgré les précautions que vous avez prises pendant les périodes de chaleur, vous peau est devenue sèche, déshydratée, et parfois abîmée.

Plusieurs soins de médecine esthétique peuvent venir répondre à ces conséquences.

  • Le peeling : il élimine les cellules mortes de l’épiderme ; il efface les ridules, les taches brunes, traite et prévient l’apparition de petits boutons ; son action est également efficace sur la ré-oxygénation de la peau. La fin de l’été est le moment idéal pour effectuer un peeling, car il convient d’éviter toute exposition au soleil ensuite, en raison de l’action abrasive de l’acide utilisé.
  • L’acide hyaluronique : élément présent naturellement dans l’organisme, c’est lui qui donne l’aspect pulpeux et rebondi de la peau. Lorsqu’il est appliqué en masque, il permet de défroisser une peau déshydratée. L’effet rajeunissant est immédiat. Utilisé en injection, il corrige les signes de relâchement en remodelant le visage là où c’est nécessaire, de manière efficace et sur le long terme.
  • La mésothérapie : le peeling est effectué à partir d’un cocktail d’agents nutritifs, des principes actifs associés à de l’acide hyaluronique, des vitamines et des oligoéléments pour revitaliser et hydrater profondément le visage pour comble rapidement toutes les ridules, notamment celles de la patte-d’oie sur le contour extérieur de l’œil. Un soin adapté à chaque type de peau.

adm068