La « French touch » en médecine/chirurgie esthétique : le naturel et l’harmonie avant tout

Cheerful female with fresh clear skin, white background
La chirurgie esthétique souffre aujourd’hui encore de nombreux clichés, notamment par la diffusion de photos avant/après de personnages publics avec des changements de physique radicaux et souvent disproportionnés. Exposées quotidiennement, les personnalités veulent soigner leur apparence au maximum, et ont tendance à exagérer des bienfaits de la chirurgie esthétique. Si on constate toujours ce genre de cas, ils sont en forte diminution. Particulièrement en France, où les femmes cherchent de plus en plus des résultats naturels, fidèles à leur apparence de base, en s’écartant des caricatures des canons de beauté (bouches démesurées, pommettes très saillantes, traits figés, …).

Un souci pour le naturel qui a traversé les frontières et attire de plus en plus la patientèle étrangère, qui parle de « French aesthetic touch ».

Sublimer plutôt que transformer

Le chirurgien esthétique, dans son intervention, va respecter la personnalité, la morphologie et l’équilibre du visage du patient. Plutôt que de transformer totalement un visage, le but est ici de s’appuyer sur les traits originaux et de les sublimer. Les anciennes techniques de chirurgie esthétique rendaient les visages figés, le résultat étant trop visible et peu harmonieux.

La médecine esthétique avant la chirurgie

Avant d’envisager toute opération de chirurgie esthétique, il est nécessaire et même indispensable d’évaluer avec le chirurgien les points nécessitant une intervention. Une fois les éléments disgracieux identifiés, il faut évaluer avec le médecin les procédures compatibles ou non, en fonction du résultat attendu. Le rôle de conseil du chirurgien est essentiel, c’est lui qui évalue et détermine l’intervention adéquate au résultat attendu. En effet, si la majorité des patients pensent directement chirurgie esthétique, on peut dans certains cas remédier à certains défauts et effectuer des corrections suffisantes sans y avoir recours. On parlera plutôt de médecine esthétique, des procédures plus simples, à l’aide d’injections. De plus, l’état de santé d’une personne ne permet pas toujours de supporter des opérations de chirurgie esthétique trop conséquentes.

L’évolution des techniques esthétiques : la précision comme mot d’ordre

Si la France est reconnue mondialement pour sa « French Touch » et sa culture du naturel, c’est grâce à l’évolution et au renouvellement régulier de ses techniques esthétiques. En localisant plus précisément son intervention et ajustant minutieusement ses dosages, le chirurgien esthétique va réduire l’expression figée et stéréotypée, pour un résultat plus naturel. Le Docteur Aknin a lui même développé une technique personnelle de lifting du visage : La technique est basée sur la limitation des décollements et un travail sur les muscles permettant aux tissus de se repositionner naturellement. Les cicatrices sont entièrement dissimulées. De plus, il innove, puisqu’il réalise cette technique sous anesthésie locale, sans aucune hospitalisation.

adm068

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée