Transpiration excessive : comment la traiter ?

transpiration excessive

La production excessive de sueur peut créer une gêne importante et entraîner très souvent un effet psychologique négatif pouvant représenter un véritable handicap au travail comme dans la vie sociale.

Selon son ampleur, l’hyperhidrose peut être vécue difficilement. Elle peut préoccuper constamment l’esprit et provoquer un malaise important en public (mains moites, odeurs, vêtements trempés, etc.)

De 1 % à 3 % de la population souffrirait d’hyperhidrose. Parce qu’il s’agit d’un sujet tabou, peu de gens osent consulter un médecin. Pourtant, il existe des moyens pour mieux contrôler la production de sueur.

Depuis plusieurs années, le Dr Aknin pratique l’injection de toxine botulique en médecine esthétique, non-seulement pour redonner du volume au visage de ses patients, mais également pour traiter ce type de pathologie. En effet, l’injection de botox s’est révélée ces dernières années comme la technique la plus efficace pour traiter la transpiration excessive.

Un traitement simple et sans danger …

Après avoir déterminé la zone d’hyperhidrose, le médecin va y pratiquer des injections superficielles à l’aide d’une très fine aiguille. Une séance dure environ 30 minutes et peut se pratiquer sous anesthésie de contact avec application d’une crème.

… pour des résultats rapides et efficaces

Ce traitement est rapide, très efficace et sans danger. La toxine botulique, que l’on utilise pour le traitement des rides permet également de réduire la production de sueur de 90% dans les zones où elle est injectée (dessous de bras, plante des pieds, paume des mains). En conséquence, le traitement est optimal après 3 à 7 jours et la production de sueur par les glandes sera bloquée pendant 4-12 mois.

De nouvelles injections pourront être faites lorsque l’effet des précédentes diminuera, mais il conviendra de respecter un minimum de 4 mois entre deux séances d’injection.

 

adm068

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée